Trop de travail ? Épuisé ? Pas assez de temps dans votre journée ? Et si le problème était que vous en faites trop ? Bien sûr, en tant que CEO d’une société, vous avez beaucoup de choses à faire et de responsabilités qu’il est difficile de mettre au placard. Mais il existe un moyen simple de faire avancer chaque tâche tout en se dégageant du temps… La délégation ! Savoir déléguer quand on est chef d’entreprise et le faire efficacement a de nombreux avantages. Une fois que vous y aurez goûté, vous vous direz : j’aurais dû le faire plus tôt !

Savoir déléguer quand on est chef d’entreprise, pourquoi est-ce si important ?

Pour avoir une entreprise florissante

À vous éparpiller sur différentes tâches, rien n’avance et votre valeur ajoutée n’est pas mise au bon endroit ! Le risque est d’avoir une entreprise qui stagne. Déléguer offre de multiples avantages :

Vous gagnez en qualité de travail

Les tâches que vous donnez à vos collaborateurs ou employés sont faites par des experts en la matière. De votre côté, vous êtes focalisé sur votre cœur de métier, ce qui vous permet d’être plus concentré et productif.

Vous gagnez en efficacité

Comme chacun travaille dans son domaine de compétences, les tâches sont mieux faites, plus abouties, mais elles sont aussi réalisées plus rapidement. Tout le monde gagne un temps précieux qui pourra être utilisé pour de nouvelles activités.

Vous vous libérez de la charge mentale et êtes, vous aussi, plus efficace dans les tâches pour lesquelles vous apportez une réelle plus-value.

Vous pouvez développer votre entreprise

En tant que chef d’entreprise, c’est vous qui fixez la vision pour votre business. Et si vous vous octroyiez enfin des moments pour définir votre stratégie de progression ?
Beaucoup de CEO passent trop de temps à travailler DANS leur entreprise et non SUR leur entreprise. Ce qu’il faut comprendre par là, c’est que pour développer une société et la faire fleurir, il est indispensable de prendre de la hauteur et d’être un peu moins dans les tâches du quotidien. Cela vous permettra de mettre en place de nouveaux projets, d’être plus créatif, innovant et de préparer les prochaines étapes de croissance.

Pour retrouver du temps pour vous et votre famille

Un bon chef d’entreprise doit conserver un juste équilibre entre son travail et sa vie privée. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est indispensable. Et savoir déléguer vous y aide grandement.

Savoir déléguer quand on est chef d'entreprise permet de retrouver du temps pour soi et sa famille

Vous libérez votre esprit des préoccupations professionnelles

Lorsque vous êtes chez vous, vous ne pensez enfin plus à vos responsabilités au travail. Chaque tâche à faire est entre de bonnes mains, gérée par les personnes adéquates. Votre attention est pleinement dédiée à vos proches. Il est alors possible de profiter de chaque instant passé avec eux sans vous soucier de votre travail.

Vous gagnez du temps pour votre vie privée

L’autre avantage de la délégation est le temps que cela vous fait gagner. Au lieu de vous épuiser à tenter de tout faire, vous ne faites plus des journées à rallonge en négligeant vos soirées et vos week-ends. Vous avez enfin du temps libre pour partir en vacances, vous essayer à de nouveaux loisirs ou tout simplement vous reposer et passer davantage de moments avec votre famille.

Comment déléguer efficacement quand on est CEO ?

Déléguer à des employés en interne ou à des prestataires indépendants ne se fait pas exactement de la même façon. Voici nos conseils pour chacune des deux situations.

Déléguer des tâches en interne aux membres de son équipe

1. Répartissez les tâches de façon pertinente

L’erreur numéro 1 est de penser que tout le monde peut faire le travail du voisin. Assigner la bonne tâche à la bonne personne vous fera gagner en temps et en qualité. Sachez utiliser les atouts de chaque employé et les mettre en avant. C’est aussi le moyen de reconnaître et valoriser les compétences de chacun.

2. Motivez et responsabilisez les troupes

En déléguant à vos employés, vous leur donnez une certaine responsabilité quant à l’accomplissement de leurs tâches. Ils sont totalement engagés dans le bon fonctionnement de votre société. En gratifiant leur travail, vous décuplez leur motivation.

Et pourquoi ne pas, de temps en temps, leur demander ce qu’ils aimeraient faire, sur quels projets ils voudraient amener leur savoir. Plus un employé est considéré, plus il se sent impliqué et motivé, ce qui s’en ressentira dans la qualité de son travail.

3. Partagez des objectifs clairs

Pour qu’un travail soit bien fait, comprendre l’objectif à atteindre n’est pas surfait. En plus d’impliquer son employé dans la vie de la société, cela lui permet de savoir exactement ce que vous attendez de lui et comment cela a un impact sur l’entreprise.

N’oubliez pas de préciser la date butoir.

4. Faites des points réguliers

Pour vous assurer du bon déroulement des tâches (et vous rassurez par la même occasion), prévoyez de faire des points régulièrement. Selon la nature du projet, cela peut se faire en équipe ou en privé.

Si le travail n’avance pas comme vous l’espériez ou qu’il est nécessaire de redonner la bonne direction, communiquez de façon constructive (et non négative) en privé.

Davoir déléguer quand on est chef d'entreprise. Faire des points réguliers pour suivre l'avancement du travail.

5. Développez l’autonomie

Faire un suivi régulier ne signifie pas être sur leur dos toute la journée.

Dans un monde idéal, votre équipe ne devrait pas avoir besoin de vous. Dans la réalité, c’est souvent une tout autre affaire. Mais la théorie est là et autant essayer d’y tendre. Si vous avez bien mis en place les points n° 1, 2 et 3, alors vos employés ont tous les éléments pour bien faire leur travail. Ainsi, nul besoin de regarder par-dessus leurs épaules à tout bout de champ.

6. Acceptez la différence

S’il y a un point qu’il est facile d’oublier, c’est que chacun est différent. En confiant un travail à une personne, il ne sera pas fait exactement comme vous l’auriez fait, c’est certain. Savoir déléguer quand on est chef d’entreprise c’est aussi accepter qu’une tâche puisse être accomplie de différentes façons.

Externaliser des missions à un prestataire indépendant

1. Trouvez la perle rare

La première étape indispensable pour trouver le parfait bras droit est d’identifier de quelles prestations vous avez besoin. Pour vous y aider, nous en parlons plus en détail dans cet article.

Pour qu’une collaboration avec un indépendant se passe bien, il faut, comme cendrillon, trouver chaussure à son pied. Au-delà du CV, pensez à vous attarder sur les valeurs et la personnalité des candidats que vous auditionnez. Sélectionner la bonne personne, c’est choisir le bon profil : compétences + personnalité.

Si vous avez besoin de plusieurs prestataires indépendants, constituez-vous une jolie équipe de collaborateurs en qui vous avez confiance.

2. Explicitez les objectifs

Tout comme avec une personne en interne, votre collaborateur externe doit comprendre votre objectif pour vous rendre un travail de qualité et en accord avec vos attentes.

Sans vous perdre dans des directives trop précises, vous avez tout intérêt à lui indiquer le résultat escompté. En tant que professionnel indépendant, il saura mettre à profit son expertise pour servir vos objectifs. Il pourra même être force de proposition et devenir votre bras droit pour vous accompagner tout au long de votre chemin.

3. Déléguez progressivement

Déléguer, cela peut faire peur. Pour y remédier, apprenez à travailler avec cette nouvelle personne en lui donnant des tâches progressivement. Vous lui ferez petit à petit confiance et oserez lui en laisser d’autres avec le temps.

4. Suivez l’avancement

Les outils de suivi de projets collaboratifs en ligne ne manquent pas. Certains sont gratuits, d’autres payants, mais vous trouverez forcément celui qui vous correspond : Trello, Notion, Asana, Monday, Collabtive… Grâce à eux, vous serez rassuré et aurez une vision claire de l’avancement du travail.

Faire des points réguliers en visioconférence, par téléphone ou en présentiel, prédéfinis avec votre prestataire, est un bon moyen de réussir la collaboration.

Nous espérons que ces conseils vous auront été utiles. Si vous hésitez entre déléguer en interne ou en externe, cet article devrait vous intéresser : choisir une adjointe virtuelle ou une assistante traditionnelle.

Si vous avez décidé de déléguer vos tâches en externe, nous restons disponibles pour discuter de vos besoins.

Laisser un commentaire